[Politique] Pour l'euthanasie active et le droit au suicide assisté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Politique] Pour l'euthanasie active et le droit au suicide assisté

Message par D. H. T. le Jeu 19 Nov - 19:29

Pour l'euthanasie active et le droit au suicide assisté

Sur la question de l'euthanasie et du droit au suicide, ma position va plus loin que celle du débat politique officiel. Non seulement je suis pour l'euthanasie active mais je suis également pour un droit au suicide destiné à toute personne majeure qui le souhaite et sur simple demande, sans aucune justification. Mes arguments sont également simples: la vie d'une personne n'appartient qu'à elle-même. Chacun devrait donc avoir le droit de décider de l'instant où il souhaite mourir, peu importe ses raisons puisque c'est sa vie. L'importance de donner une assistance médicale à ce droit vise à limiter les risques de suicide raté, afin que le décès ait lieu dans les meilleures conditions possibles.

Que cette position soit en avance et même en rupture avec l'ensemble de la classe politique voire du modèle de société français actuel et plus généralement des modèles de société dans le monde, j'en veux pour preuve les blocages persistants du débat parlementaire sur cette question: ça fait des décennies que ça dure, et ce quel que soit le parti au pouvoir. Une politique pertinente à notre époque devrait avoir le courage de s'attaquer aux fondements même de la civilisation pour les réformer et imposer des mesures salutaires probablement souhaitées par bon nombre de nos concitoyens - qui ne sont d'ailleurs jamais consultés sur cette question.

La pertinence d'un droit au suicide est de laisser à l'individu la possibilité de décider ce qu'il veut faire de sa propre vie. Et l'assistance médicale, dans ce cas, aurait pour but de prévenir une tournure des événements non souhaitée par le sujet. Très vite sur le libre arbitre car ce n'est pas le sujet: capacité d'opérer des choix individuels. Si on admet que l'individu existe, on admet aussi qu'il a sa propre détermination et donc un libre arbitre. Une personne a le droit de choisir dès lors que ses choix concernent sa propre vie. Il y a certes des causes différentes d'un suicide à l'autre mais l'important c'est le choix.

De plus, une personne qui veut se suicider ne souffre pas forcément: il appartient à chacun de décider du terme qu'il souhaite mettre à sa vie, il s'agit pour l'individu de se réapproprier le contrôle sur sa propre existence que la société lui a volé. Personne, enfin, ne peut décider à la place d'une personne si elle souffre ou pas. C'est à la personne concernée d'estimer ce qu'il en est et si elle souhaite recourir à une aide éventuelle ou pas.


Etre pour l'euthanasie active et pour le droit au suicide assisté relève d'une pensée profonde et d'un combat pour faire admettre une certaine conception de la liberté individuelle, chacun devant avoir le droit de pouvoir mener sa vie en accord avec ses convictions. Tout sujet doit pouvoir estimer que, en souffrance ou non, sa souffrance éventuelle n'appartient qu'à lui et qu'il n'a rien à dire à la société - sauf s'il décide lui-même d'adopter d'autres convictions, une autre idéologie, une autre vision de l'existence.

Le fait est que, tant que ce droit est dénié, les individus n'ont pas le choix et qu'on leur impose la mise sous tutelle de la société. En ce sens le plaidoyer pour le droit de (re)prendre en main sa vie, jusqu'à son terme, est un acte libérateur. Qu'on laisse à chacun le droit de choisir entre les deux orientations qui s'opposent dans ce débat.


Dernière édition par D. H. T. le Mer 23 Déc - 23:38, édité 1 fois
avatar
D. H. T.
Administrateur
Administrateur

Sexe : Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 42
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dh-terence.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum