[Formation] Message de compassion pour les élèves et étudiants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Formation] Message de compassion pour les élèves et étudiants

Message par D. H. T. le Jeu 28 Aoû - 15:52

Message de compassion pour les élèves et étudiants

Compte tenu de l'arrogance, de la mesquinerie et de la bassesse proverbiales des enseignants français en général (et, en particulier, de ceux qui, non contents de donner à fond dans le cliché panurgiste "tous socialos, tous syndiqués, tous francs-maçons", envisagent leur métier comme un défouloir malsain), puisque l'enseignant français, en cela encouragé par les us et coutumes, a tendance à se croire au-dessus de son auditoire quand ce n'est pas carrément au-dessus des lois, il convient, en cette rentrée 2014/2015 et pour les suivantes, d'adresser un message de compassion aux élèves et étudiants qui vont devoir supporter les inepties de ces gens-là pendant toute une année, jusqu'aux prochaines trop courtes vacances d'été, vacances raccourcies par le socialiste franc-maçon Vincent Peillon, successivement remplacé par Benoît Hamon puis par la vicieuse Najat Vallaut-Belkacem, porte-parole du machin pour tous et de la décadence androgyne. Tout un programme - scolaire? Mais ne vous laissez pas faire, ils n'ont pas tous les droits et vous pouvez, à des fins procédurières, les attendre au tournant de la moindre digression suspecte (attaque ad hominem à peine déguisée), si ce n'est plus grave. N'oubliez pas, ne pardonnez pas, et défendez vos droits. Ainsi vous ne deviendrez pas la population docile qu'ils espèrent. "All alone, they're just another brick in the wall".
avatar
D. H. T.
Administrateur
Administrateur

Sexe : Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 42
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dh-terence.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Formation] Message de compassion pour les élèves et étudiants

Message par D. H. T. le Sam 30 Aoû - 17:53

Pour ceux qui n'ont encore jamais travaillé: après l'épisode des salles de classe et des amphithéâtres, les futurs actifs qui auront la chance d'éviter de passer par la case chômage devront ensuite supporter leur patron et leurs collègues. Ils n'y gagneront pas au change, mais au moins ils seront payés, voire mal payés dans l'ordre des probabilités les plus grandes. Les petits entrepreneurs, eux, subiront la concurrence déloyale des grands, dans un système qui ne fait rien pour les aider. Et s'ils deviennent enseignants à leur tour, qu'ils se souviennent des mauvais moments passés en tant qu'élèves et étudiants, afin de ne pas reproduire le schéma. Aussi seront-ils avisés de n'intervenir par la sanction que quand la faute de leur auditeur sera avérée. Certes ils auront une rémunération ingrate par rapport aux efforts demandés, car certains traders de Wall Street gagneront encore dix fois plus qu'eux, entre déjeuners, dîners, parties de golf et voyages. Le minimum requis sera donc, dans les deux sens envisagés, la voie du ménagement de soi et des autres: ni tyran de la population en devenir, ni esclave du système.
avatar
D. H. T.
Administrateur
Administrateur

Sexe : Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 42
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dh-terence.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Formation] Message de compassion pour les élèves et étudiants

Message par D. H. T. le Ven 5 Sep - 19:32

Suicide d’un collégien: les parents se constituent partie civile et veulent des réponses
Mattéo Bruno s’est donné la mort le 8 février 2013. Victime de harcèlement au collège Saint-Exupéry de Bourg-Saint-Maurice, l’adolescent de 13 ans s’était pendu dans sa chambre. Aujourd’hui, ses parents entendent continuer le combat judiciaire au nom de leur fils.

http://www.ledauphine.com/savoie/2014/09/04/suicide-d-un-collegien-les-parents-deposent-plainte-pour-qu-un-juge-enquete


Il faut espérer que les parents gagneront, car en refusant de punir le groupe et de protéger l'individu, les responsables de l'établissement et les enseignants concernés, en plus d'agir lâchement, se rendent complices des mauvais agissements. Preuve aussi que l'être isolé vaut mieux que la masse, et que la démocratie dans le bon sens du terme ne saurait reposer sur des critères purement quantitatifs. La bonne démocratie, c'est avant tout le bien-être de chacun. Le respect d'une charte de qualité relationnelle devrait s'imposer dans tout projet de lutte contre le harcèlement. La recherche et la réflexion autour d'une dimension objective de la qualité dépassent le seul attrait consistant à combler un vide théorique, elles constituent aussi une aide précieuse à la mise en place de bonnes pratiques au quotidien.

L'article fait état d'une violence entre jeunes, mais au-delà du laisser-faire des adultes dénoncé ici, les enseignants eux-mêmes peuvent, d'une manière plus générale, se rendre coupables de méfaits allant dans le même sens, tant les motivations de la cruauté collective se révèlent au fond irrationnelles, et par ailleurs difficiles à détecter car enclines à s'installer progressivement aux dépends d'une cible récurrente: humiliation par le recours à un objet apparemment aussi anodin qu'une balle en mousse lors d'une séance d'EPS alors que les autres lancent le poids avec des balles lourdes leur assurant une victoire écrasante, refus de répondre à une question pertinente ou de cautionner une bonne réponse, rétention de matériel nécessaire à la réalisation d'un exercice, dénigrement systématique des efforts fournis, flashes aveuglants envoyés dans les yeux à plusieurs reprises lors d'un cours de technologie, critiques injustifiées de l'attitude.

Ces exemples dépassent encore une fois les implications effectives de ce drame de l'actualité. Mais ils visent tout autant à illustrer la banalisation de la méchanceté gratuite, contre laquelle il faut lutter sans relâche. La menace procédurière fonctionne efficacement à ce titre, car en prenant conscience de cette épée de Damoclès qui pèse en permanence au-dessus de leur tête, les coupables potentiels se heurtent déjà, bien qu'en dépit de leur mauvaise volonté, à une forme de censure qui canalise leur comportement. Le souvenir des faits, quant à lui, abreuve l'arsenal argumentaire pour que la justice triomphe. L'avis du jour: notez et datez tout ce que vous vivez, voyez et entendez. Parlez-en autour de vous si vous le pouvez. Ceux qui, sans vous connaître, croient que vous n'avez pas de relations personnelles, se trompent probablement. Les vrais amis sont rares mais ils existent, et même de simples connaissances savent écouter avec bienveillance.

Reprise et suite en cliquant sur les liens suivants:
http://cestlaguerre.hautetfort.com/archive/2014/09/27/direction-1-1-vers-un-proces-de-l-education-nationale-5456169.html
http://cestlaguerre.hautetfort.com/archive/2014/09/25/trois-directions-pour-commencer-5455067.html
http://cestlaguerre.hautetfort.com
avatar
D. H. T.
Administrateur
Administrateur

Sexe : Masculin Messages : 100
Date d'inscription : 02/11/2009
Age : 42
Localisation : Nice

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dh-terence.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Formation] Message de compassion pour les élèves et étudiants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum